Accueil / Infos utliles / Actualités /
Des projets en lumière avec DVL & K
09/01/2009
Leader européen de l’éclairage de vérandas, DVL & K développe des solutions complètes : la PME y intègre des innovations technologiques comme son système d’alimentation avec régulateur d’intensité lumineuse, conçu pour une série de dix-huit ampoules de 50 watts en ligne, sans transfo.

Quelle idée nouvelle est à la base de la création de votre entreprise ?

Il s’agit moins d’une idée que d’une prise de conscience. Aucun fournisseur n’était en mesure de fournir de solution et de service complet sur le marché wallon : j’y ai donc adapté une offre et dans un second temps, des produits performants de ma conception ont suivi. Aujourd’hui, nous concevons tous les éléments du système que nous proposons aux installateurs, avec notre image et sous notre propre marque.

Quelle est la plus grande difficulté que vous ayez rencontrée pour créer ou développer votre entreprise ?

Sûrement la solitude des premières années. Quand on est seul dans une activité comme la mienne, on connaît de grands moments de découragement. A toujours travailler le nez sur le guidon, on finit par ne plus entrevoir d’autres perspectives que celles du lendemain, on a l’impression de foncer dans un mur en permanence, on est dépassé par la diversité des tâches à accomplir : achat, développement, marketing, prospection de nouveaux marchés. J’ai contourné la difficulté en m’associant à des spécialistes. Nous nous partageons le travail chacun dans nos compétences respectives, les affaires ne s’en portent que mieux.
D’autres difficultés concernent plus les contrefaçons que certains effectuent de nos produits et qu’ils tentent de distribuer illégalement.
 
Quelle est la plus grande joie ou satisfaction que vous a procuré votre entreprise et –si c’est le cas- pourquoi n’auriez vous pas pu vivre la même chose en tant qu’employé ?

Notre plus grande satisfaction, c’est de créer de l’emploi et des produits. Mais nous en avons d’autres, comme celle de pouvoir organiser notre temps comme nous l’avons décidé. Il y a toujours des contraintes, mais l’entrepreneur se les impose : il y a aussi la satisfaction que l’on retire de celle de nos clients quand nous les voyons comblés par les solutions que nous leur offrons. Voir avancer ses projets, et mieux encore, assister à leur aboutissement : c’est cela qui rend notre vie palpitante.
 

Quel petit « truc » proposeriez-vous à un jeune entrepreneur ?

Je lui dirais de ne pas avoir peur de réaliser le projet qu’il porte en lui, mais pas n’importe comment. Il faut aller voir les institutions compétentes, prendre conseil, même si la démarche peut paraître fastidieuse. Il faut profiter du meilleur des personnes que l’on rencontre et s’efforcer de garder un esprit d’humanité dans le monde de l’entreprise où il est parfois insuffisamment présent.

Duplicate entry '3590803' for key 1